Louer son appartement - Rédiger une annonce attractive

Mis à jour : févr. 10

Une fois que nous avons décidé d'un prix, nous pouvons passer à l'étape de la rédaction de l'annonce.


Image par mohamed Hassan de Pixabay


Les mentions nécessaires


Dans toutes les annonces, il y a des éléments clés que vous retrouverez de manière quasi-systématique. Je vous invite à les préciser aussi si vous ne souhaitez pas vous retrouver perdus dans les mails concernant uniquement des questions et non des demandes de visites.


- Le quartier : dans certaines villes, la localisation peut décider un potentiel locataire. Précisez-la toujours car au pire vous vous éviterez surtout de faire des visites inutiles.

- La surface

- Les pièces

- Cave/parking/balcon

- Le type de chauffage

- Le montant des charges : en dehors du prix TTC que vous indiquerez forcément dans l'annonce, vous aurez aussi à indiquer le montant des charges. Je vous conseille d'imputer directement le montant des taxes trimestrielles ramenées au mois.

- Le montant de la caution : une fois le loyer hors taxes pour une location non meublée et deux fois le loyer hors taxe pour un meublé.

Pour plus de précisions : https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F31269

- Le classement énergétique.


Mettre en avant les points forts


- Du quartier : les commerces, les transports, les écoles/crèches...

- Du bien : en dehors des espaces extérieurs comme un parking, une cave ou un balcon, vous pouvez aussi préciser tous les éléments agréables du bien.

Exemple : pour ma location j'avais précisé la luminosité, le fait que les radiateurs étaient neufs et à la pointe de la technologie, ce qui fait qu'ils consommaient très peu...

- Inclus dans le prix : n'hésitez pas à bien mettre en avant ce qui est inclus dans les charges.

Exemple : dans l'appartement que j'occupe aujourd'hui, le chauffage est inclus dans les charges, ce qui représente un énorme avantage dans une location, quand on sait ce que cela peut coûter !

- S'il s'agit d'une location meublée, détaillez les objets mis à disposition, surtout s'ils sont de bonne qualité ou en plus de la liste obligatoire.

La liste des éléments obligatoires : https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F34769


Les photos


Rangez et faites un grand ménage.

Comme pour une vente, il faut qu'il y ait le moins d'effets personnels possible afin que le futur locataire puisse se projeter.


Montrez toutes les pièces.

Pour moi il vaut mieux jouer franc-jeu. Si certaines pièces sont en si mauvais état qu'elles repoussent les visiteurs, ils faudrait probablement songer à lui donner un coup de propre, plutôt que de la cacher...


Prenez les photos de jour.

Les photos de nuit sont synonymes d'un bien sans luminosité ou de choses à cacher : on cherche à tromper le potentiel locataire.


Servez-vous des images


Ma meilleur astuce et ce qui a vraiment différencié mon annonce.

La plupart des gens ne lisent pas la totalité des annonces, surtout lorsque vous précisez bien toutes les informations nécessaires et qu'elle semble assez longue.


Pour éviter qu'ils ne passent à côté des vrais points forts de votre bien, n'hésitez pas à mettre une légende sur vos photos !

Exemple : j'ai mis une photo de la façade avec tous les points forts du quartier : centre ville, transports à proximité, etc.

Dans mon studio meublé, en plus des nombreux rangements, j'avais tout étudié pour gagner de la place tout en gardant un maximum de confort.

Sur chaque point de vue, j'ai détaillé les meubles fournis et leurs avantages.


A vos annonces !