Histoire de plantes

Mis à jour : mars 9

Depuis que j'ai enfin un appartement où on a la place d'accueillir quelques plantes, j'essaie de faire de mon mieux pour ne pas toutes les tuer … Mais j'avoue que ce n'est pas sans soucis et sans quelques leçons difficilement apprises.


Image par Milada Vigerova de Pixabay


1ères plantes, premiers meurtres


Lorsque j'habitais encore chez ma mère, j'ai eu une première phase où je voulais absolument mettre des plantes partout.

J'ai donc acheté mes premières succulentes chez HEMA car en rayon elles semblaient vraiment canons !


Erreur de débutante : elles étaient déjà à moitié moisies par le dessous mais je ne savais pas encore qu'il fallait vérifier l'état de la plante.

Pour moi c'était comme n'importe quel objet de déco : si on l'achète neuf en boutique c'est qu'il doit être en bon état.


J'en ai racheté en vérifiant qu'elles n'étaient pas moisies. Au bout de deux semaines, même résultat. "Je ne comprends pas, elles ont pourtant beaucoup de soleil et je les arrose tout le temps !"

Vis ma vie de débutante.


J'ai ensuite compris que quelque chose n'allait pas avec ma façon de faire, j'ai donc acheté de la menthe, réputée pour survivre très facilement.

Elle a bien survécu quelques mois mais même résultat que les plantes précédentes : poubelle.


J'avais fait subir à peu près le même traitement à toutes les plantes de ma mère en pensant l'aider...


Tout ça m'a laissé un gout amer et j'en ai simplement conclu que je n'avais pas la main verte et qu'il valait mieux que je me cantonne aux fausses plantes.


Nouveaux essais


Quand je vivais chez mes beaux parents les conditions étaient idéales, en pleine campagne avec un petit coin baigné de soleil.

J'ai donc racheté un plant de tomates ainsi que du basilic car j'avais lu que les deux repoussaient leurs prédateurs respectifs.


Ils ont très bien survécu, jusqu'à notre déménagement dans notre appartement beaucoup plus sombre en hiver. Je ne sais pas si le plant est actuellement en pause ou complètement mort, mais j'espère encore qu'il reprendra au printemps.


Pour notre crémaillère, on nous a offert plein de trop belles plantes, comme je l'avais demandé.

Pour éviter tous les mauvais traitements que j'avais fait subir aux précédentes, j'ai fait des recherches sur toutes les plantes que j'avais : ensoleillement, engrais, arrosage, humidité...


Et ça a bien duré pendant plusieurs mois.

Mais comme nous sommes au RDC, nous manquons vraiment de lumière et beaucoup commencent à ne plus le supporter.

J'essaie de les maintenir en vie comme je peux mais c'est de plus en plus difficile.


Je ferai un autre article pour lister les plantes que j'ai pour le moment et comment je m'en occupe.

Avec un peu de chances certains d'entre vous pourront peut-être me donner les conseils qui leur sauveront la vie !


Mon outil


J'ai tendance à oublier les dates où j'ai arrosé chaque plante. Et comme j'ai tendance à trop arroser, il faut absolument que j'arrive à me limiter.

Je me suis donc fait un petit tableau Excel pour me noter les dates d'arrosage de chaque plante :)



En attendant mon prochain article, passez une bonne semaine !